Projet : Empreintes d'ici

 

Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec, Œuvre de l'année 2019, Côte-Nord.

 

 

Il s'agit de la réalisation d'une installation élaborée grâce à la participation de la population de Baie-Comeau. Le spectateur, en tant que générateur de matériau de création, était invité à écraser une petite motte d'argile dans sa main dans un geste d'affirmation de soi. J'ai ainsi récolté dans des lieux publics (trottoirs, parcs, écoles) durant cinq mois 666 empreintes. Celles-ci ont été cuites et peintes. Chacune a été associée puis collée à un bois flotté. Mon travail consistait à explorer le lien entre l'empreinte végétale et l'empreinte humaine. Créer un rapprochement entre les textures de l'arbre et les textures de la main humaine. Témoigner de l'héritage du végétal toujours présent en nous.

 

Empreintes d'ici, en tant que prolongation du geste citoyen, contribue de façon singulière au développement d'un nouveau public face à l'art contemporain et poursuit mon intérêt face à la démocratisation de l'art auprès des gens. Cette œuvre fait écho à ma démarche artistique : l'art relationnel. Ce besoin chez moi d'être en contact direct avec le vivant se traduit par l'échange, la rencontre avec l'autre, l’expérience de la relation sociale se matérialisant sous forme d’objets d’art.

 

Cette installation fut abondamment documentée via les téléphones portables lors du vernissage. À la fin de l'exposition, le public était invité à venir chercher une ou plusieurs sculptures. À travers cet acte de récupération, j'interpelle la notion de pérennité de l'œuvre. Appuyé par une documentation visuelle personnelle, le spectateur propage dans son environnement social (local, régional, provincial), la totalité de l'œuvre (son processus de création, sa participation, sa perception, son appropriation) dont lui-même fait partie en tant qu'exposant sous forme d'objet d'art. Cette implication citoyenne participe au renforcement du lien social et engendre un impact positif sur le pouvoir de réalisations collectives. La mise en valeur des empreintes personnelles de simples personnes de ma collectivité témoigne de l'importance de leur présence face au développement de notre municipalité. C'est dans un esprit ludique à travers une présence actuelle et déstabilisante que je désire amener les spectateurs à réfléchir sur l'art et sur la valeur du travail des artistes. L'essence de mes créations vise à laisser, auprès de la population de mon territoire, des traces bien au-delà de l'œuvre créée.

 

Ce projet a reçu l'appui financier de la Ville de Baie-Comeau en association avec le Fond de développement culturelle.