Mon intérêt pour l'art ne se limite pas à un médium en particulier. Je crée de façon aléatoire à travers la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo, l'installation et les arts numériques. Par-delà ces disciplines, l'expérience vécue avec le public sur le mode de la rencontre, de la participation active et du partage se veut aujourd'hui le moteur de ma démarche artistique. Ce qui motive ma pratique demeure avant tout le processus de création : le jeu que le matériau rend possible.

 

Mes interventions s'articulent sur le territoire et l'environnement dans lesquels j'évolue au quotidien. Ma pratique a donc subit un mouvement de l'intérieur vers l'extérieur. Du statut d'artiste travaillant seul dans son atelier, je suis passé au statut d'artiste nomade travaillant dans l'espace social et territorial. Ce qui donne un sens à ma pratique relève de l'expérience du lieu et de la relation avec l'autre. J'invite le public à assister ou à participer au processus de création. Le spectateur devient témoin de l'élaboration de l'œuvre, critique ou pourvoyeur de matériaux.

Démarche